En accord avec Lénine sur la rupture nécessaire avec les mencheviks, il participe à la Révolution d'octobre. Après avoir participé à la révolution de 1905, il rencontre Lénine en 1906. Même la science doit avoir des conclusions convenables et arrangeantes pour l'Etat. Microsoft® Encarta® 2009 [DVD]. "Petit père des peuples" et fondateur des goulags, il a vaincu Hitler, modernisé l’URSS et a généralisé la terreur dans son pays. Les derniers cours ont montré que certains confondaient encore les deux dirigeants. Une véritable guerre leur est livrée, donnant tout son sens au Goulag, lieu de déportation des ennemis du régime. Seul au pouvoir et atteint d'une paranoïa de plus en plus importante, il se voyait entouré de complot : en janvier 1953, il fit arrêter des médecins juifs russes les accusant d'avoir organisé des assassinats dans l'exercice de leur fonction. Joseph Staline Iossif Vissarionovitch Djougachvili né à Gori en Géorgie le 18 décembre 1878 et mort le 5 mars 1953 à Moscou. Sommaire En 1898, il adhère au Parti socialiste géorgien. Hitler s’y inscrit et devient en peu de temps son chef. Staline prit également part à la révolution d'octobre, au terme de laquelle le tsar Nicolas II et sa famille sont assassinés. Biographie de Lénine [Vladimir Illitch Oulianov dit] (1870-1924), homme politique russe fondateur du parti bolchevik, il organise la révolution d'octobre 1917 puis se consacre à … En mai 1887, Alexandre son frère, est exécuté pour tentative d’assassinat contre le tsar Alexandre III. Staline s'allia d'abord avec Zinoviev et Kamenev avec qui il réussit à bannir Trotski du Parti (1926) puis de l'URSS en 1929. Deux grandes actions engagées successivement en 1928 et 1930 illustrent la politique nouvelle que l'on nomme par la suite stalinisme : le premier plan quinquennal et la création du goulag. fiche prof interview exilés allemands. Staline (Iossif Vissarionovitch Djougachvili) (1879-1953) : né en Géorgie dans une famille pauvre, il evient révolutionnaire après avoir voulu être prêtre. La guerre lui a permis de renforcer le culte de la personnalité et de centraliser encore plus de pouvoirs. Il devient commissaire du Peuple aux nationalités, puis secrétaire général du Parti Communiste d'Union Soviétique en 1922. En 1904, il rejoint le Parti social-démocrate russe, puis il participe l'année suivante à la Révolution russe de 1905. Entre les arrestations, les déportations, les exécutions massives et la famine de 1932, les victimes du régime se comptent en millions. Staline, au courant de la situation, ne faiblit pas : la paysannerie se soumet. Il milite à travers le Caucase et notamment à Bakou, jusqu'à sa première arrestation en 1902. 1- L'URSS de Staline représente en Europe la mise en place d'un régime communiste. Au sein de la mouvance bolchevique du Parti social-démocrate, il prend le surnom de Koba. Il se fit renvoyer du séminaire à cause de ses idées révolutionnairesl'année suivante. Non convié à la conférence de Munich, Staline se tourne vers Hitler. Mais URSS et démocraties occidentales sont animées de la même méfiance mutuelle. Staline au pouvoir Si la politique intérieure est à l'heure de la répression, les PC européens sont invités à collaborer avec les démocrates, tandis que l'URSS rentre dans la SDN en 1934. Il naît d'un père cordonnier qui décèdera à ses onze ans et d'une mère couturière. L'objectif des plans quinquennaux est de rattraper l'immense retard économique de l'URSS : l'industrialisation doit se faire à marche forcée. D'autant plus que les dirigeants, trop soucieux d'évincer Trotsky, ne prennent pas garde aux avertissements de Lénine concernant Joseph Staline. Les outils de contrôle, et notamment répressifs, sont similaires : ainsi, le Goulag est l'équivalent du camp de concentration. Staline les élimine définitivement quelques années plus tard dans les procès de Moscou. Joseph Vissarionovitch Djougachvili Staline :né en 1879, d’une famille très modeste, il rallie en 1917 le parti bolchevique – le futur PCUS. Face à la barbarie des nazis, Staline ressuscite et encourage le nationalisme grand russe. Hitler et Staline . Joseph Staline y fait une apparition courte où il annonce des réformes des institutions et accuse ses plus proches collaborateurs, comme Molotov, de connivence avec l'ennemi impérialiste. Quiz. Joseph Vissarionovitch Djougachvili naît à Gori en Georgie dans une famille d'anciens serfs, pauvres et sans éducation. Staline perçoit la menace pour le régime communiste. - Q1: Qui était le premier chef du parti bolchevique qui prit le pouvoir en Russie en octobre 1917 ? Il établit progressivement, après la mort de Lénine, un régime totalitaire qui se renforce jusqu’à sa mort en 1953. Les funérailles de Staline sont grandioses, à la hauteur du culte de la personnalité cultivé de son vivant. Dernière modification de cette page le 3 décembre 2020 à 18:37. Aux milliers d'exécutés et de déportés, s'ajoutent les millions de morts de la grande famine de 1932-1933. Revenu à Munich il s’intéresse de près à la scène politique locale (notamment en raison de ses activités militaires) ce qui lui vaut de découvrir un petit parti ultranationaliste, anticommuniste et antisémite le DAP (Parti ouvrier allemand, futur NSDAP). Des milliers de fonctionnaires sont remplacés, des centaines exécutés dans tous les domaines de l’État et notamment dans l'armée. À quatorze ans, il est envoyé dans un monastère orthodoxe à Tiflis pour y devenir prêtre comme le souhaite sa mère, qui était une femme très pieuse. Il est surnommé le « petit père du peuple ». Il a dirigé l'URSS d'une main de fer, malgré son surnom de « petit père des peuples ». Joseph Staline a en effet régné dans le sang. Manœuvrant dans l'ombre pour écarter ses ennemis, réprimant dans le sang toute menace pour son règne, Staline incarne, à l'instar de son "frère ennemi" Hitler, une image du tyran transposée au XXe siècle. Dans la période d'après-guerre, le culte de la personnalité autour de Staline atteignit un niveau inégalé. A défaut de réussir une évasion, il devra alors attendre la révolution de 1917 pour retrouver sa liberté. Il les remplace par des proches, des collaborateurs fidèles et dociles. Le 5 mars 1953, Staline meurt d'une hémorragie cérébrale. Toutefois, ce dernier se distingue par sa capacité à se maintenir au pouvoir pendant 25 années. Si sa date de naissance reconnue est le 21 décembre 1879, on retient également le 18 décembre 1878, jour indiqué sur son extrait de naissance. Biographie de Staline vendredi 23 août 2013 , par Julie Revillier Cette séance est placée en conclusion du cours sur Staline, pour permettre aux élèves d’exercer leur esprit critique à propos d’informations sur la vie de Staline trouvées sur Internet (sur … Ainsi, le 22 juin 1941, malgré les alertes récurrentes données par les renseignements, l'URSS est prise au dépourvu face au lancement de l'opération Barbarossa. Face à un tel bilan, on compare souvent Staline et Hitler, les deux bourreaux du XXe siècle et les créateurs d'un nouveau type de régime défini comme "totalitaire" par la philosophe Hannah Arendt. Title: Histoire-Géographie 3e - Lelivrescolaire.fr, Author: Lelivrescolaire.fr Éditions, Length: 450 pages, Published: 2016-04-21 F. Pernaton-Defay exerce actuellement au lycée Lamartine 71000 Mâcon. Biographie courte de Lénine - Né le 22 avril 1870 à Simbirsk (Russie) et mort le 21 janvier 1924 à Vichnie Gorki (Russie), Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, est un homme politique et chef d'état russe, fondateur et chef du parti bolchevique, qui dirigea la Russie à partir de 1917. Ainsi, la NEP (Nouvelle politique économique) est supprimée et l'agriculture doit accepter une profonde réforme : la collectivisation de masse. Issu d’une famille modeste et pieuse, il est entré au séminaire à 16 ans poussé par sa mère, qui voulait en faire un prêtre orthodoxe. Il est d'ailleurs plusieurs fois emprisonné par le régime tsariste. Staline participe au nouveau gouvernement en étant nommé Commissaire du peuple aux Nationalités (c'est-à-dire ministre) dans le premier gouvernement de Lénine. Il fût de nouveau arrêté en 1913 et il disparait jusqu'en 1917, où il fut libéré par la révolution russe de février. Pendant qu'il tient le pays d'une main de fer, Staline doit pourtant s'inquiéter du contexte international et notamment de la montée des fascismes, violemment anti-communistes. Joseph Vissarionovitch Djougachvili naît à Gori en Georgie dans une famille d'anciens serfs, pauvres et sans éducation. Navigant entre l’aile gauche et l’aile droite du parti, Staline s’impose après la mort de Lénine en maître absolu du pays, multipliant les exécutions d’opposants et les déportations de minorités. Entre 1936 et 1938 les « Procès de Moscou » au cours desquels les accusés faisaient publiquement leur autocritique. À la demande de Lénine, et parce qu'il n'était pas d'origine russe, il écrivit le Marxisme et le Problème National. Alors que sa femme meurt en 1907, Koba est à nouveau arrêté l'année suivante. Le bloc occidental - OTAN • OTASE • OECE • OCDE • Plan Marshall • Maccarthysme • Pacte de Bagdad • Traité de San Francisco • CEE • Coup d'État de Pinochet • Révolution iranienne • CIA • Harry Truman • Dwight Eisenhower • Richard Nixon • John Fitzgerald Kennedy • Lyndon Baines Johnson . D'ailleurs, en 1922, Lénine rédige une note souvent qualifiée de "testament politique" et dans laquelle il invite le Parti à se méfier d'un Staline "trop brutal", qui cumule trop de pouvoir et risque de s'en servir à mauvais escient. Alors que son père cordonnier meurt dans une rixe en 1889, Joseph est envoyé au séminaire orthodoxe de Tiflis (Tbilissi) à l'âge de quinze ans. En 1945, Staline est à la tête du bloc communiste et s'oppose a l'autre grande puissance que sont les États-Unis. Joseph Staline a mis en place un système totalitaire. De surcroît, la guerre froide justifie un durcissement de l'idéologie. En 1898, il adhère au Parti socialiste géorgien. Né le 18 décembre 1878 en Géorgie, celui que le monde connaîtra plus tard son le nom de Staline se nomme en réalité Iossif Vissarionovitch Djougachvili. Ronald Reagan • Henry Kissinger Il envoie Molotov signer le Pacte germano soviétique le 23 août 1939. Ainsi, il est chargé de récupérer des récoltes dans la région de Tsaritsyne (future Stalingrad, désormais Volgograd) pour sauver Moscou, mission qu'il accomplit avec succès mais au prix d'actions musclées. Idéologie : Marxisme • Lutte des classes • Dictature du prolétariat • Stalinisme Par son poids politique et militaire, i 3ème. Pendant la guerre civile, il est remarqué pour ses actions radicales et ses capacités à gérer les situations difficiles avec sang-froid et sans états d'âme. Staline est honoré comme une divinité. Il se fit renvoyer du séminaire à cause de ses idées révolutionnaires l'année suivante. H2.2: LES RÉGIMES TOTALITAIRES DES ANNÉES 1930. Reprenant les rênes de la Pravda dès mars, il est élu le mois suivant au Comité central. Au cours des années suivantes, il poursuivit ses actions de militant clandestinement, notamment dans le grand centre industriel de Bakou (Azerbaïdjan) sous différents pseudonymes comme Koba (l'« indomptable », s'inspirant d'un héros du folklore géorgien), puis à partir de 1913 Staline, (l'« homme d'acier »). Quelques mois plus tard, la Pravda annonce un nouveau scandale : c'est le complot dit "des blouses blanches". Il élimine un à un tous ces adversaires après la mort de Lénine. Réhabilité pendant la guerre, Chostakovitch, comme de nombreux artistes, est à nouveau condamné pour des tendances "bourgeoises" et "cosmopolites". En 1929, il annonce la fin de la NEP et la reprise des collectivisations : l'État et les collectivités s'approprient toutes les terres à l'exception de quelques lopins individuels, des jardinets laissés aux paysans pour leur consommation personnelle. Il est le fils d'un pauvre cordonnier. Politique : Union soviétique • République socialiste fédérative soviétique de Russie Il cherche tout d'abord un soutien du côté des démocraties européennes, notamment l'Angleterre et la France. Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. Mais c'est aussi avec cette même fermeté qu'il refuse d'échanger le Maréchal Paulus contre son fils prisonnier des Allemands. En 1956, Khrouchtchev fait un rapport secret sur les excès de l'ancien dirigeant lors du XXe Congrès du PCUS. Des odes, des affiches, des statues, des livres, des discours, des films et de grandes manifestations glorifient son action et le présentent comme quelqu'un de juste, bon et parfait. Condamné à l'exil en Sibérie, il s'échappe et reprend ses activités. Refusant de quitter la ville de Moscou en péril, il s'identifie à la patrie et démontre une fermeté exemplaire. Nourrissant une paranoïa grandissante, Staline suit cette affaire de très près jusqu'au 5 mars 1953, jour où il meurt d'une attaque cérébrale. Doté d'une réputation d'homme médiocre et peu cultivé, Joseph Staline déploie en réalité un talent exceptionnel pour parvenir au sommet du pouvoir et y rester - il a dirigé pendant 20 ans la Russie. De surcroît, s'il a symbolisé la terreur d'un régime meurtrier, il fut aussi l'artisan de l'industrialisation très rapide de son pays, une avancée payée au prix fort. C'est d'ailleurs à cette époque que commence son différend avec Trotsky. Malgré le pacte germano-soviétique signé en 1939, l'Allemagne nazie attaqua l'URSS sans prévenir en juin 1941, ce qui obligea Staline à concentrer le pouvoir militaire entre ses mains. Le chapitre consacré à l’URSS au temps de Staline est le second du programme de 3ème. Après avoir adhéré au Parti ouvrier social-démocrate russe, il se fait appeler Koba (en hommage à un héros populaire Géorgien) pui… Parmi eux, les "koulaks" sont particulièrement mal considérés. En décembre 1934, Kirov, un membre du secrétariat du Parti, est mystérieusement assassiné à Leningrad, et ce meurtre donna le départ d'une grande campagne de purge des opposants, des chefs historiques de la révolution (dont Kamenev, Zinoviev, Boukharine,etc), de l'armée et du pays.